Quels sont les différents types de masques de protection

Quels sont les différents types de masques de protection

Le port des masques de protection respiratoire est recommandé pour éviter la contamination d’une maladie ou l’inhalation des produits chimiques, radioactifs et/ou cancérigènes par voie aérienne. Il existe différents types de masques dont l’utilisation varie selon le niveau de protection souhaité. Cependant, tous ne pas sont recommandés. Il est donc important d’éclairer les utilisateurs sur les différentes catégories de masque et leur usage.

Le masque jetable chirurgical

En forme de bec-de-canard, le masque chirurgical évite la projection de gouttelettes émises par le porteur du masque. Encore appelé masque anti projections, il sert à piéger les gouttelettes de salive lors de l’expiration de celui qui le porte. Il existe le masque chirurgical de type I qui filtre 95 % des bactéries, de type II qui filtre plus de 98 % des bactéries et de type IIR très étanche et résistant aux projections. Le masque est à usage unique et en aucun cas réutilisable. Ils sont jetables et doivent être changés au bout de 3 à 4 heures d’utilisation. Il faut le mettre dans un petit sac en plastique puis le jeter dans une poubelle dès qu’il est mouillé ou souillé. Vous pouvez acheter équipement de protection individuel en ligne, en pharmacie ou dans les boutiques spécialisées.

Articles en relation

Les masques FFP1, FFP2, FFP3

Un masque FFP protège celui qui le porte contre l’inhalation de gouttelettes et de particules en évitant qu’ils inhalent des virus en suspension dans l’air. Très sophistiqués, ils assemblent plusieurs couches et disposent parfois d’une soupape expiratoire. Ce type de masque est plus contraignant (inconfort thermique, résistance respiratoire) que le masque chirurgical. Il est réservé aux professionnels de la santé (transport sanitaire, pompiers, médecins libéraux, infirmiers). Le masque FFP1 filtre au moins 80 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm. Le masque FFP2 filtre au moins 94 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm. Il est très efficace contre les virus à condition de respecter sa durée de vie (4 à 8 heures) et de bien les appliquer sur les ailes du nez pour qu’ils soient étanches. Le masque FFP3, c’est le plus filtrants. Vous pouvez en trouver à la Boutique Impact Santé. Il filtre au moins 99 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm.

Les masques à visières

Dans certaines professions, le port de visières de protection pour se protéger reste plus pratique. Ce sont des équipements de protection individuelle recommandés dans les hôpitaux, lors de la prise en charge des patients suspects. Ceci pourrait vous intéresser : Conseils pour arreter facilement de fumer patch. Ils ont l’avantage d’être plus respirants. Toutefois, ces équipements ne sont pas recommandés pour le grand public.

Le masque en tissu

Ils sont dits « grand public » et ont été développés dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Ils sont lavables et réutilisables. Sur le même sujet : Conseils pour differencier facilement symptome regle et grossesse. Leurs propriétés de filtration vont de 70 % à plus de 90 %. Il y a deux types de masques en tissu (UNS1 ou UNS2). En fonction de la catégorie à laquelle il appartient, le masque en tissu filtre des particules émises d’une taille égale ou supérieure à 3 microns. Un masque grand public aux normes doit présenter ce logo officiel bleu, blanc et rouge (à droite) avec son nombre de lavages maximum.

Le masque transparent inclusif

Ils sont dotés d’une bande en plastique transparent au niveau de la bouche qui permet de lire sur les lèvres de son interlocuteur et de mieux percevoir les sons. Sur le même sujet : Les 10 meilleures astuces pour devenir infirmier 2021. Ils sont destinés en priorité aux personnes sourdes et malentendantes, aux personnes en situation de handicap cognitif ou intellectuel et des professionnels de la petite enfance.